Focus sur : Brandao

Si, si, je suis brésilien !

—-

Brandao-e1351159365538[1]

—-

Son parcours

Brandao débute sa carrière à 18 ans dans le modeste club brésilien du Grêmio Maringa. En 2002, il se révèle aux yeux du grand public en signant chez les ukrainiens du Shaktar Donestk. Son bilan est honorable puisqu’il totalise 91 buts en 220 matchs. On peut également souligner que l’attaquant termine meilleur buteur de « Premier Liga » lors de la saison 2005/2006.

A l’occasion du mercato d’hiver 2009, Brandao tente l’aventure marseillaise. En 3 ans, « Je l’ai pas touchéo » totalise 31 buts marqués pour 116 matchs disputés. Malgré des débuts encourageants, le natif de Sao Paulo devient rapidement la tête de turc du Vélodrome, qui lui reproche son manque d’efficacité et de technique balle au pied. En 2011, le joueur est contraint de plier bagage sous la forme de deux prêts successifs dans les clubs brésiliens de Cruzeiro EC et du Grêmio Porto Alegre.

Video-Brandao-but-inter-milan-Ligue-des-Champions[1]En janvier 2012, à la surprise générale, Brandao est rappelé sur les bords de la Canebière. Didier Deschamps doit en effet compenser le départ à la CAN des frères Ayew.

Son retour est principalement marqué par un joli but inscrit en Ligue des champions face à l’Inter Milan, qui permet aux phocéens d’obtenir un billet pour les quarts de finale de la compétition.

A la fin de la saison, son contrat n’est pas renouvelé et Saint-Etienne décide de tenter le coup. Pour le moment, le pari semble remporté puisque Evaeverson Lemos da Silva, de son vrai nom, totalise pour le moment 9 buts en 20 matchs de Ligue 1.

—-

Analyse

A-la-58e-minute-de-jeu-l-attaquant-stephanois-Brandao-a-rate-l-immanquable_imageTifosFili[1]Brandao fait parti de ces joueurs qui nous laissent croire que nous aurions pu nous aussi, devenir footballeur professionnel. Malgré mes propos, je ne remet met pas en cause sa bonne volonté ni son impact physique qui ont notamment permis à l’ASSE de décrocher le nul face au Paris Saint Germain.

En outre, je tiens à féliciter son entraîneur Christophe Galtier, qui par son discours, a sût lui donner confiance. Le technicien stéphanois tel un magicien, réussi actuellement à tirer 250% du potentiel de son attaquant.

Ces dernières semaines, on a pu lire dans la presse avec l’exagération habituelle, que Sainté ne pouvait pas jouer sans Brandao. Ce sont des dires que je conteste bien entendu.Selon moi, sa réussite actuelle n’est qu’un arbre qui cache une épaisse forêt de lacunes. Je ne peux d’ailleurs pas m’empêcher de penser qu’avec un bon attaquant , les Verts pourraient être de sérieux prétendants au titre de champion de France.

Toujours est-il que je souhaite m’arrêter sur le jeu. Brandao est un attaquant qui possède un gabarit impressionnant. Pourtant, il est incapable de s’en servir pour jouer dos au but. De plus, son mètre quatre-vingt-dix devrait lui permettre d’être un danger permanent sur coup de pied arrêté mais ce n’est encore une fois, nullement le cas.  Enfin, je n’arrive pas à me sortir de l’esprit ses incroyables loupés, ses contrôles américains et ses fautes à répétition aussi maladroites qu’inutiles. D’autre part, je tombe à la renverse lorsque j’observe ses déplacements avec et sans ballon qui finissent par le rendre imprévisible pour ses coéquipiers mais heureusement, également pour ses adversaires. Au passage, son agressivité que je trouvais initialement positive, se transforme peu à peu en une violence inacceptable.

En conclusion, Brandao 32 ans, vit sans nul doute sa meilleure année en France. Même si on ne sait pas combien de temps va durer son insolente réussite, on ne peut que se réjouir pour lui. En effet, le brésilien est un joueur qui par son allure, ses mimiques et son sourire, finit par être attachant.

BRANDAO-e1354814456741[1]

Tu as apprécié ? :p Retrouve mon article sur Steven Gerrard : https://flavbories.wordpress.com/2013/03/04/focus-sur-steven-gerrard/

Une réflexion sur “Focus sur : Brandao

  1. Pingback: Focus sur : Andrea Pirlo |

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s