Le direct : Borussia Dortmund Vs Hamburger SV

Hamburger+SV+v+Borussia+Dortmund+-+Bundesliga[1]

Heung-Min Son et Raphael Van Der Vaart

 

Coup d’arrêt pour Dortmund !

Le match opposait au Westafelenstadion, le Borussia Dortmund (2ème) et le Hamburger SV (5ème), pour le compte 21 ème journée de Bundesliga.
Le Borussia Dortmund a connu un début de saison mitigé : de bonnes prestations en Ligue des champions et des débuts en demi-teinte en Championnat. Avant ce match, les joueurs de Jurgen Klopp pointaient à la 3 ème place d’une Bundesliga dominé de la tête et des épaules par le Bayern de Munich.

Au coup d’envoi, Dortmund est handicapé par les absences de Marcel Schmelzer (latéral gauche) et de Neven Subotic (stoppeur). La défense est donc totalement remaniée avec une charnière composée de Felipe Santana et de Matts Hummels. Une défense centrale qui m’a d’ailleurs semblée très lente et en manque total d’automatismes.

Le début de match est rythmé, marqué par l’ouverture du score de l’inévitable Robert Lewandowski déjà 14 buts en championnat cette saison. Pourtant le BVB se fait rejoindre rapidemment par l’intermédiaire de Rudnves, avant d’être dans la foulée réduit à 10 pour un geste maladroit de ce même Lewandowski.
Suite à l’expulsion, le match change de physionomie pour devenir haché. Pourtant, la rencontre garde tout de même un rythme soutenue, dominée essentiellement par les joueurs de Dortmund.
Malgré leur supériorité numérique, l’équipe d’Hambourg opte le contre. Un choix payant puisque les coéquipiés de Raphael Van Der Vaart se révèlent dangeureux sur chacune de leurs offensives.
En deuxième mi-temps et malgré l’expulsion de Bruma pour un tacle par derrière sur Reus, le Borussia se précipite, balbutie son football et butte face à un exellent René Adler.

Ce que l’on pouvait anticiper comme un retournement de situation n’en est pas un puisque, suite à un centre de Van Der Vaart, Rudnevs aggrave le score de la tête au milieu d’une défense bien trop statique. Enfin à la 89 ème minute, Son encore lui, seul au deuxième poteau, s’offre un doublé.

Bilan, 4-1! Le score est lourd et laisse craintif en vue du déplacement du Borussia mardi en 8 ème de finale de Ligue des champions à Donetsk pour y affronter le Shakhtar.

L’homme du match : Heung-Min Son

Dans cette rencontre, j’ai fais la connaissance du talentueux Heung-Min Son. Doué techniquement, il a fait vivre un véritable calvaire à Sven Bender, qui en l’absence de Marcel Schmelzer, a officié au poste de latéral gauche. Le sud-coréen, double buteur, a éclaboussé le match de sa classe. Notamment par une frappe somptueuse du gauche, il a du même coup donné l’avantage à son équipe et il a laissé l’expérimenté Weidenfeller pantois. On notera également que quelques minutes avant son premier but, Son nous a gratifié d’un magnifique retourné.

Bien qu’évoluant en pointe, le joueur d’Hambourg a la panoplie du parfait footballeur. Nous faisant tantôt admirer de magnifiques contrôles tantôt de lumineuses ouvertures. Sa prestation en vient même à éclipser celle du meneur de jeu néerlandais Raphael Van Der Vaart pourtant brillant cet après midi.

Composition des équipes

Borussia Dortmund : Weidenfeller – Piszczek, Santana, Hummels, Bender – Sahin, Kehl, Götze – Kuba, Lewandowski, Reus

Hambourg : Adler – Jansen, Westermann, Bruma, Diekmeier – Rincon, Aogo, Van Der Vaart, Skjelbred – Son, Rudnevs

Les faits de jeu

17 ème : But de Lewandowski

18 ème : But de Rudnevs

-26 ème : But de Son

-31 ème : Expulsion de Lewandowski

-59 ème : Expulsion pour Bruma

-62 ème : Doublé pour Rudnevs

-89 ème : Doublé pour Son

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s