Portrait d’une légende : Johan Cruyff

Best-football-palyer-Johan-Cruyff[1]              « Pour ma génération, il est à la mode de parler des Cruyff, Maradona, Pelé, Euzébio, Di Stéphano, Platini… Mais qui peut vraiment en parler ? Qui les a vu jouer ? Dans ma quête inébranlable de connaissances footballistiques, il m’est obligatoire de me pencher sérieusement sur les légendes, ceux qui ont fait ce sport, pour ne pas répéter ce que les autres disent mais pour me forger ma propre opinion ».

          Alors que mon regard est bercé par les exploits de Lionel Messi, j’ai voulu voir ce que donnait le Barça des années 70 dont on me parle tant. A l’occasion d’un match opposant le Réal Madrid au FC Barcelone comptant pour la 22ème journée de liga 1974 (0-5), mes préjugés sur le « vieux » football ont été balayés d’un trait net. Je suis resté comme médusé, hypnotisé, devant la perfomance d’une homme, Johan Cruyff. Par ses déplacements, son agilité, sa technique balle au pied, j’ai vu un joueur clairement en avance sur son temps et qui n’aurait pas à rougir de la comparaison avec le triple ballon d’or Léo Messi et je pèse mes mots ! Une classe, une allure qui m’ont tout simplement sublimé. Lorsque le batave inscrit le troisème but des catalans, un cri me sort de la bouche et je suis obligé de me le repasser trois fois pour me rendre compte de ce que je viens de voir. Ma conclusion, Cruyff se serait tellement bien fondu dans le Barça de 2013.

Point historique :

C’est lors de la saison 1969, en finale de la Coupe des clubs champions, opposant l’Ajax et le Milan AC, que le grand public fait connaissance avec Cruyff et « son » Ajax. En effet, les hollandais marquent les esprits grâce à un jeu léché et offensif, le football total, mis en place par l’entraîneur Rinus Michels.
Ce style se caractérise par une permutation des postes. L’attaque et la circulation du ballon sont les maîtres mots d’un système dont Cruyff est le chef d’orchestre.
Cependant, ce n’est vraiment qu’en 1971 que l’Ajax poffine et impose son football à l’Europe, grâce à son succès en Coupe d’Europe des clubs championsface au Panatinaïkos. Un trophée qui est remporté de nouveau en 1972 et 1973.
A l’été 1973, le batave signe au FC Barcelone. Il est alors considéré comme le meilleur joueur d’Europe. Il rentre dans le coeur des socios suite à une déclaration où il stipule avoir choisi le Barça plutôt que le Réal Madrid, car ce dernier était soutenu par le dictateur Franco. Des paroles qui lui vaudront le surnom de « El Salvador », le sauveur.
En conclusion, la seule consécration qu’il manque a Yohan Cruyff est un trophée avec sa séléction nationale.

Enfin, on note que le batave est le premier joueur à avoir remporté 3 ballons d’or.

Carte de visite :

Nom : Cruyff
Prénom : Johan                                                                                                                                                                                                                  Date et lieu de naissance : 25 avril 1947 à Amsterdam
Nationalité : Hollandaise
Surnom : Le hollandais volant, El Salvador, El Flaco
Numéro fétiche : 14

Clubs :

-Ajax Amsterdam 1964-1973
-FC Barcelone : 1973-1978
-Los Angeles Aztecs : 1979-1980
-Washington Diplomats : 1980-1981
-Levante :1981
-Ajax Amsterdam : 1981-1983
-Feyenoord Rotterdam : 1983-1984

Palmarés :

-Triple Ballon d’Or : 1971, 1973, 1974
-Coupe des clubs champions :1970/1971, 1971/1972, 1972/1973
-Coupe intercontinentale : 1972
-Supercoupe d’Europe :1973

-Champion des Pays-Bas : 1965/1966, 1966/1967, 1969/1970; 1971/1972, 1972/1973, 1981/1982, 1982/1983, 1983/1984
-Coupe des Pays Bas : 1966/1967, 1969/1970, 1970/1971, 1971/1972, 1982/1983, 1983/1984

-Champion d’Espagne : 1973/1974
-Coupe d’Espagne : 1977/1978

2 réflexions sur “Portrait d’une légende : Johan Cruyff

  1. Super blog. Si je puis me permettre, l’orthographe de Cruyff peut aussi s’écrire Cruijff, mais je ne crois pas que Cruiff soit correct…
    Bonne continuation!
    Sportivement

    Baccawine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s